UA-64791776-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les poilus de 1914 et les troupes de Leclerc ...

... ont été honorés à Rosny sous bois lors de la commémoration de la LIBERATION DE PARIS (25 août 1945). Cérémonie toujours émouvante en souvenir de nos anciens toujours bien représentés ici. L'allocution de Mr Capillon (dont j'ai demandé le texte intégral à son Cabinet) peut se résumer en 2 grandes parties. Première partie consacrée à l'hommage que nous devons tous à ceux qui, tant bien que mal, ont participé à la Libération. Deuxième partie étrangement intitulée : maintenant notre combat (il rêve toujours de ça !) sera consacré à la lutte contre LE POPULISME et LE NATIONALISME. Vous ne rêvez pas c'est ce qui a été récité. Que de confusions dans une allocution qui devait être consacrée à nos héros et qui leur déclare la guerre ... Quelle est l'origine de ce POPULISME, l'ennemi n° 1 de monsieur CAPILLON ? Populisme vient évidemment du mot Peuple, ce Peuple qui contient tous les enfants du Pays, lui-même à la source d'une des options politiques utilisée dans de nombreux Pays, la DEMOCRATIE. Une des plus belles définitions nous vient du dirigeant américain ABRAHAM LINCOLN dont les mots suivants sont gravés sur son Mémorial : LA DEMOCRATIE C'EST LE POUVOIR DU PEUPLE, EXERCE PAR LE PEUPLE, POUR LE PEUPLE. Quant au NATIONALISME est-il besoin de rappeler, surtout à cette occasion, qu'il est l' AMOUR DE LA PATRIE, cette Patrie, cette Nation, qui a été défendue par nos soldats. Voilà les ennemis féroces que Le Maire de notre Rosny va combattre avec vigueur ... Verra t-on dans la salle des fêtes de grandes affiches façon "JE SUIS CHARLY" ou "JE SUIS PECRESSE" ou "JE SUIS JUPPE" puis "JE SUIS FILLON" ou on lira "JE NE SUIS PAS DEMOCRATE" et "JE N'AIME PAS LE PEUPLE". L'an dernier nous avions eu droit au magnifique "JE N'AIME PAS MARINE donc JE VOTE MACRON" ... Un des sommets de la communication de l'URAM. Dans les écoles on appelle ça un manque dramatique de DISCERNEMENT.

 

Les commentaires sont fermés.