UA-64791776-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2015

POURQUOI J'AI CHOISI VALERIE

Monsieur CAPILLON a mouillé le maillot, comme ont dit dans la pédale (chez les cyclistes). Il a parlé ou plutôt écrit à "ses administrés". Ses équipes de com' (payées par quelques indigènes fiscalisés) se sont surpassées dans le grand dit "loquance" ! Son amour à la grande prêtresse a été déclaré avec ardeur (ne pas confondre avec "hardeur"). Et leurs arguments à tous sont impayables. En résumé : les attentats dramatiques (il ont confondu "dramat" avec "islam") mais le "ique" est correct, les terroristes (hindous, suédois, tamouls, chinois, russes ? Lesquels monsieur le bâtisseur de mosquées ?), veulent frapper à mort. Ensuite, le budget. Il (monsieur CAPILLON) "pense notamment ... aux lycées fréquentés par nos jeunes et par leurs enseignants." Incroyable, il y a même des enseignants dans les lycées. C'est ça qui coûte cher ? Puis il redevient le grand architecte, non pas de l'Univers, mais de son univers à lui : elle (madame la grande prêtresse) veillera à ... la mise en place d'un bouclier de sécurité. Merci Brenus pour ton aide matérielle ! Arrive enfin le grand argument : la gauche fait exploser les impôts ! Oui oui il a bien écrit "exploser". Un élu vert un peu en verve pourrait assimiler ça à une incitation ... Pas moi, ce n'est qu'un mauvais tract à passer. Quand aux fameux impôts j'invite les lecteurs, le maire et ses services à consulter les chiffres officiels et là, enfin, ils verront que les impôts de notre grand village sont parmi les plus élevés de toutes les communes de Seine-Saint-Denis. Depuis des dizaines d'années, certes, mais les rosnéens aiment tellement ça, du moins un quart d'entre eux. Je vous laisse la lecture du reste. Ah, j'allais oublier, une petite pointe d'orgueil manifestée : "... son projet (à elle) à l'élaboration duquel j'ai participé, apporte, sans tabou (?!?), des solutions" ... Ben tient donc !  Avec ou sans tabou (?), tout ça, mis bout à bout, ne va pas loin.

Des arguments tellement impayables que personne, ou peu de chez peu, les ont achetés. C'est trop C ... ont-ils murmurés (C pour "cher" bien entendu) !

Résultat de cette course à la nouvelle gamelle ?

2 453 électeurs ont voté pour la coalition URAM UDI MODEM (tiens, il est là lui ?)

2 180 électeurs ont choisi le P S

1 682 électeurs ont préféré le F N (malgré l'absence quasi totale de présence locale)

517 ont eu pitié de monsieur AIGNAN

Les autres ? Ne comptez pas sur ma cruauté ...

14 359 électeurs (61.75%) n'ont rien dit. Sans doute n'avaient-ils pas lu les tracts. Noël, c'est aussi le temps des flambées. Par contre je trouve qu'il fait encore un peu froid pour la pêche à la ligne. Reste, pour certains, la chasse aux mandats.

Pauvres de nous !

 

  

P C P

 

PS - Dans tout pays démocratico-civilisé, un vote (un tour) aurait suffi ...

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.