UA-64791776-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2015

L'hubris

Perte du sens des réalités,

intolérance à la contradiction,

actions à l’emporte-pièce,

obsession de sa propre image et abus de pouvoir : tels sont quelques-uns des symptômes d’une maladie mentale récemment répertoriée qui se développerait durant l’exercice du pouvoir.


C’est le syndrome d’hubris, folie des grandeurs, maladie incurable en démocratie, formulation perverse du pouvoir oligarche. Car le propre de la démocratie c'est le commerce, pas le bien des autres.

 

Prototype de l'espèce des "hubris" ou race des fous !

 

P C P

 

Les commentaires sont fermés.