UA-64791776-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2018

Monsieur CAPILLON a instauré une nouvelle forme de CENSURE

 
COURRIER adressé à la mairie le 6 mars 2018.
 
                             Villanova University law school busted/ censured by ABA ...
 
Monsieur le Maire, Mesdames du secrétariat, Monsieur le Directeur des services.

Rappel. Le 15 janvier 2018 madame Marie-France Clavier nous faisait parvenir un " Echéancier remise des tribunes pour le Rosny Mag".
Le texte intégral de son message est reproduit ci-dessous.
Cet échéancier concerne les magazines de février à décembre de l'année 2018 (Juillet et Août sont évidemment exclus). Vous remarquerez que le mois de janvier 2019 fait l'objet de 2 dates de remise ... 2 janvier 2019 au matin n°210 et 31 janvier 2019 après midi n° 211. Nous avons bien compris qu'il s'agit d'une petite erreur et que "la remise du 31 janvier 2019 concerne le mois de février ... Mais dans la mesure où certains de vos collaborateurs ont décidé d'être intransigeants, rigoureux, tatillons et d'utiliser abusivement et unilatéralement ce document "Echéancier" comme un CONTRAT (qui aurait été passé entre la PAO et les différents rédacteurs destinataires du dit message) nous avons relu avec le plus grand soin ce document. Non, ce n'est pas un contrat ! Certains de vos collaborateurs ont décidé, à postériori, d'assortir cet échéancier de mesures draconiennes : nous n'avons pas reçu votre tribune dans les délais ! Elle ne sera pas publiée ...
 
Cette attitude est "nouvelle". Elle marque un durcissement de nos relations et je le déplore. Cette attitude, sorte de "fait du Prince", est déloyale, inélégante et arbitraire mais, cela aussi est navrant, du niveau CP. C'est petit, c'est mesquin, c'est indigne !

Vous avez directement ou indirectement créé un climat "pré-électoral" ... Nous allons assumer cette déclaration hostile avec vigilance et détermination.

Sentiments navrés. 

Pierre-Claude PAILHOUX
06 63 96 70 56
 
N B - Ma nature me porte à la tolérance, quel que soit le sujet du débat. Je suis fermement opposé à toute forme de censure, la censure n'est qu'une manifestation de faiblesse et un aveu d'impuissance.
 
PJ - Ci-dessous le message "Echéancier" du service PAO reçu le 15 janvier 2018.
 

Les commentaires sont fermés.