UA-64791776-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2015

SAUVER LA FRANCE

Mesdames, Messieurs,

Dans la nuit de vendredi à samedi, alors que comme la plupart des Français nous assistions impuissants au drame qui frappait Paris, nous écrivions ces lignes, publiées au matin sur le site internet de la ville. Je vous les lis :

« Face à une telle attaque, aucune minute de silence, aucune marche blanche, aucun rassemblement d'hommage ne sauraient, ne pourraient être à la hauteur. »

Ce soir, alors que nous sommes rassemblés, alors que nous ferons tout à l'heure une minute de silence, je continue à penser ce que nous écrivions voilà bientôt deux jours.

L'émotion est naturelle. Elle traverse chacun d'entre nous. Mais, collectivement, face à la guerre, elle n'est pas la réponse. N'être que dans l'émotion est le propre des sociétés immatures, réfugiées dans l'enfance, comme dans un royaume de douces illusions.

Nous devons dominer l'émotion. Nous devons nous dominer et regarder les événements comme ils sont et non comme l'on voudrait qu'ils soient.

L'unité nationale est indispensable. Mais une unité pour le combat, contre nos ennemis. Pas une unité de façade sur le dos des morts. Pas l'unité médiatique d'une société apeurée, prise dans les phares de l'histoire.

Nous ne détruirons pas nos ennemis en allumant des bougies.

Nous ne détruirons pas nos ennemis en refusant de les nommer.

Nous ne détruirons pas nos ennemis en continuant d'appliquer des méthodes qui nous ont amenés à cette situation.

Nous ne détruirons pas nos ennemis si nous persistons à nier l'existence sur notre sol d'un véritable ennemi intérieur qui, loin d'être isolé, plonge ses racines dans nos banlieues et nos cités.

Nous ne détruirons pas nos ennemis en persistant à dire qu'il ne s'agirait que d'une infime minorité.

Nous détruirons nos ennemis en appliquant un plan de combat.

Nous détruirons nos ennemis en retrouvant les vertus de nos pères.

Nous détruirons nos ennemis en redevenant des Français libres.

L'heure est arrivée où la France doit redevenir la France. Nous avons une armée, nous avons une police. Nous avons tous les moyens nécessaires pour faire la guerre et pour vaincre.

Cela ne dépend que de nous. Cela ne dépend que de ceux qui, à cette heure, sont nos chefs.

Leur responsabilité dans les mois qui viennent est immense. Il leur appartient de tout faire pour protéger notre peuple. L'unité nationale exige qu'on leur fasse confiance.

Mais cette confiance n'est pas un chèque en blanc. Elle est une exigence. Nous ne pourrons pas accepter longtemps de nous retrouver plusieurs fois par an devant des monuments aux morts.

Vendredi soir, le président de la République affirmait que nous devions être impitoyables.

Alors oui. Soyons-le !

Mais soyons d'abord impitoyables pour extirper le mal à la racine, ce mal qui accable notre pays. À commencer par les mensonges d'une propagande médiatique permanente qui n'a de cesse de nous désarmer mentalement, de nous priver de notre instinct de survie.

Impitoyables envers nous-mêmes pour ne plus succomber à l'angélisme, à la fiction d'un prétendu « vivre-ensemble ».

Impitoyables pour regarder le réel en face.

Alors, et alors seulement, nous serons en mesure de vaincre, non seulement militairement, mais aussi et surtout spirituellement.

Cessons d'être des faibles !

Redevenons un peuple fier, battons-nous comme un peuple fort !

Soyons un peuple !

Et notre victoire sera totale ! Vive la France !

 

ROBERT MENARD

MAIRE DE BEZIERS

Village de France

 

Commentaires

vendredi 4 décembre 2015
FRAPPER PARIS CENTRE LA DEFENSE PENDANT LES FETES EST TOUJOURS L'OBJECTIF PRIORITAIRE DES SURVIVANTS DE L'EQUIPE DU 13.11.15 ( AYANT REMPLACE SES MORTS) !!!
Au moment de l'assaut du R.A.I.D rue du Corbillon , comme toujours, les médias n'ont pas fait leur boulot. La "couverture" de l'évènement, avec mention spéciale pour BFM, a constitué à faire du sensationnel sans faire d'investigations qui auraient pu mettre en cause le maire et ses comparses sur les raisons qui ont mené la ville à devenir un repaire terroriste de premier plan sur la planète!!! Pire, des faux témoins et vrais "clients" de la municipalité ont eu droit au microphone...La "vraie" population a été mise de côté ou même, procédé ordurier digne du minuscule Joseph Goebbels , ils ont fait semblant de les enregistrer ou de prendre des notes sans que rien ne paraisse sur les écrans! Je n'ai pas été étonné que ces petits messieurs ne donnent pas la parole à l'opposant, polémiste, lanceur d'alerte ou prédicateur que je suis !!! Ils ont rejoint dans l'innommable le censeur local JSD....subventionné 1 million/an.
Aujourd'hui, ces mêmes médias continuent à ne pas vous donner des informations qu'ils ont depuis plusieurs jours, tout cela pour vous remettre sur le chemin de la consommation:
il faut que les hongrois le disent sur leur propre télé, pour que l'on ose enfin dire que les organisateurs des attentats parisiens avaient recruté des migrants en gare de Budapest !!! Cette association migrant-terroriste ne devait surtout pas être évoquée...et elle vous a été cachée par tous. Seuls, les milieux d' extrême droite, au sens large ( du léger FN au solide Bloc Identitaire ) ont essayé de l'évoquer mais on ne leur pas laissé la parole au 20 heures!!!
Que vous cachent-ils d'autre ?
Malgré le fait que l'Armée Française et la Police mettent en oeuvre tous leurs moyens matériels et humains de façon absolument exemplaire, l'essoufflement commence à se faire sentir et ceci même si d'autres évènements n'aggravent pas la situation dans les prochains mois.
Et la situation va s'aggraver de façon exponentielle...
Tout dire, c'est s'exposer à ne pas être cru ou même d'être moqué : les "poilus de 14" de retour du front ne parlaient pas, les monstruosités vécues n'étaient pas croyables alors ils se sont tus!!

Sachez tout de même le minimum : une partie des organisateurs , leur "équipe" et leur "matos" sont sur le territoire et son en "veillée d'armes": leur objectif de fin d 'année est de finir le"'job" du 13.11.15!!! Faire mal à la France, berceau des démocraties modernes en son centre économique et ses racines chrétiennes: Paris La Défense, ses tours abritant les entreprises du Cac40, son centre commercial et son magnifique marché de Noël sur le parvis . Les commerces enregistrent déjà des pertes jusqu'à 70% ces 15 derniers jours...
L'instinct de conservation des parisiens marche donc même si les médias vous encouragent "à ne pas avoir peur"...

DIDIER LABAUNE 06 81 94 36 17

Écrit par : didier labaune | 04/12/2015

FRAPPER PARIS CENTRE LA DEFENSE PENDANT LES FETES EST TOUJOURS L'OBJECTIF PRIORITAIRE DES SURVIVANTS DE L'EQUIPE DU 13.11.15 ( AYANT REMPLACE SES MORTS) !!!
Au moment de l'assaut du R.A.I.D rue du Corbillon , comme toujours, les médias n'ont pas fait leur boulot. La "couverture" de l'évènement, avec mention spéciale pour BFM, a constitué à faire du sensationnel sans faire d'investigations qui auraient pu mettre en cause le maire et ses comparses sur les raisons qui ont mené la ville à devenir un repaire terroriste de premier plan sur la planète!!! Pire, des faux témoins et vrais "clients" de la municipalité ont eu droit au microphone...La "vraie" population a été mise de côté ou même, procédé ordurier digne du minuscule Joseph Goebbels , ils ont fait semblant de les enregistrer ou de prendre des notes sans que rien ne paraisse sur les écrans! Je n'ai pas été étonné que ces petits messieurs ne donnent pas la parole à l'opposant, polémiste, lanceur d'alerte ou prédicateur que je suis !!! Ils ont rejoint dans l'innommable le censeur local JSD....subventionné 1 million/an.
Aujourd'hui, ces mêmes médias continuent à ne pas vous donner des informations qu'ils ont depuis plusieurs jours, tout cela pour vous remettre sur le chemin de la consommation:
il faut que les hongrois le disent sur leur propre télé, pour que l'on ose enfin dire que les organisateurs des attentats parisiens avaient recruté des migrants en gare de Budapest !!! Cette association migrant-terroriste ne devait surtout pas être évoquée...et elle vous a été cachée par tous. Seuls, les milieux d' extrême droite, au sens large ( du léger FN au solide Bloc Identitaire ) ont essayé de l'évoquer mais on ne leur pas laissé la parole au 20 heures!!!
Que vous cachent-ils d'autre ?
Malgré le fait que l'Armée Française et la Police mettent en oeuvre tous leurs moyens matériels et humains de façon absolument exemplaire, l'essoufflement commence à se faire sentir et ceci même si d'autres évènements n'aggravent pas la situation dans les prochains mois.
Et la situation va s'aggraver de façon exponentielle...
Tout dire, c'est s'exposer à ne pas être cru ou même d'être moqué : les "poilus de 14" de retour du front ne parlaient pas, les monstruosités vécues n'étaient pas croyables alors ils se sont tus!!

Sachez tout de même le minimum : une partie des organisateurs , leur "équipe" et leur "matos" sont sur le territoire et sont en "veillée d'armes": leur objectif de fin d 'année est de finir le"'job" du 13.11.15!!! Faire mal à la France, berceau des démocraties modernes en son centre économique et ses racines chrétiennes: Paris La Défense, ses tours abritant les entreprises du Cac40, son centre commercial et son magnifique marché de Noël sur le parvis . Les commerces enregistrent déjà des pertes jusqu'à 70% ces 15 derniers jours...
L'instinct de conservation des parisiens marche donc même si les médias vous encouragent "à ne pas avoir peur"...

DIDIER LABAUNE

Écrit par : didier labaune | 04/12/2015

Les commentaires sont fermés.